Accéder au contenu principal

Les modifications de la stérilisation ou de la castration

Quelles modifications la stérilisation ou la castration peuvent-ils engendrer chez le chien(ne) ?


La stérilisation de la chienne peut engendrer de nombreuses modifications et a ses avantages mais aussi ses inconvénients. Différentes méthodes de stérilisation sont possibles chez la femelle. Je vais dans un premier temps, présenter celles-ci et pour chacune d’entre elles, les modifications engendrées, les avantages et les inconvénients.

La première méthode est la stérilisation chirurgicale (ovariectomie, ovariohystérectomie), l’idéal pour la stérilisation chirurgicale est de le faire avant la puberté (avant les premières chaleurs). Selon la race vers l’âge de 6 mois pour les petites races et jusqu’à l’âge de 18 mois pour les plus grandes races. L’ ovariectomie est pratiquée par un vétérinaire sous anesthésie générale. Le procédé est simple, les deux ovaires sont retirés. Cet acte est irréversible. De même pour l’ovariohystérectomie, la pratique est faite par un vétérinaire sous anesthésie générale. La différence est que nous retirons l’utérus en plus des deux ovaires. Elle est réalisée lorsqu’une pathologie de l’utérus est diagnostiquée (un pyomètre). Les modifications dues à la stérilisation chirurgicale sont donc physiologiques, maladies
comportementales et physiques (éviter les maladies de l’appareil reproducteur et les maladies en général). Pour le maître le premier avantage est l’arrêt des chaleurs .
1) a) Avantages physiologiques :
Tendance à prolonger la croissance après l’âge de la puberté.
Une longévité accrue (on observe chez les chiennes stérilisées moins de traumatismes, de maladies infectieuses, maladies vasculaires et dégénératives).
Arrêt de grossesse nerveuse (elle aura aussi des avantages comportementales).
2) a) Avantages comportementales :
Eliminer les fugues de la chienne à la recherche de mâles.
Troubles de l’humeur associés au cycle sexuel de la chienne.
Eviter les variations comportementales associées aux grossesses nerveuses (gémissement).
b) Inconvénient maladies comportementales :
Rien ne prouve que certains comportements changent de façon négatifs après une stérilisation, ceci dépend de son caractère, de l’âge à laquelle la stérilisation a été faite et son mode de vie.
3) a) Avantages physiques (les maladies en général et les maladies de l’appareil reproducteur): Elle permet la suppression des tumeurs mamaires (après l’âge de 2ans, la stérilisation n’a plus d’effet sur les risques de développer des tumeurs mammaires).
Arrêt des montées de lait associées à la grossesse nerveuse.
Diminution des infections utérines ( pyomètre).
Suppression des tumeurs ovariennes.
Le retrait des ovaires est généralement indispensable pour le contrôle d’un diabète sucré.
b) Inconvénients physiques :
Incontinence urinaire
Inflammation du pourtour de la vulve et parfois infection urinaire associée.
Pathologie ostéoarticulaire (plus fréquente dans les grandes races).
Le métabolisme de la chienne stérilisée n’utilise pas de la même façon les calories qu’ une chienne non stérilisée. Elle à tendance à grossir. Pour éviter ce phénomène il faudra donc restreindre son apport en calories. Favoriser une activité physique régulière.


La seconde méthode est la ligature des trompes : ce n’est pas la meilleure solution mais une option moins invasive. Elle évite seulement la possibilité de féconder. Elle n’évite pas les maladies contrairement à la chirurgie expliquée ci-dessus.

La 3ème méthode serais une contraception médicale : Ce n’est pas un traitement définitif. Le seul avantage c’est que l’on peut l’arrêter à tout moment. Notre femelle retrouve donc ses chaleurs et pourra de nouveau avoir des portées. Il y a par contre des inconvénients comme des effets secondaires
pendant le traitement. Elle ne combat pas les maladies comme la stérilisation chirurgicale et la chienne aura donc plus de problèmes de santé à long terme.
Les modifications dues à la castration chez le mâle à comme pour la femelle des avantages et des inconvénients. Deux types de castration existent. La castration chirurgicale qui est irréversible et la castration chimique qui est temporaire et à renouveler : sous forme d’injection ou d’implant (entre 6
mois à 1 an selon le dosage administré).
La castration chirurgicale permet de diminuer l’apparition de problèmes testiculaires ( les tumeurs testiculaires) et prostatiques (l’hypertrophie bénigne de la prostate). Elle apporte également des modifications physiologiques et comportementales qui sont :
1) Avantages physiologiques :
Comme pour la femelle, le mâle à tendance à prolonger sa croissance après l’âge de la puberté.
Les mâles castrés vivent en général plus longtemps et mieux.
2) Inconvénient physiologique :
Le mâle castré à une modification dans la gestion de ses dépenses énergétique. Il est moins actif et donc à besoin de moins d’énergie. Il faudra alors diminuer sa quantité de nourriture afin d’éviter l’obésité qui apporteront d’autres maladies.
3) Avantage comportementale :
Diminue les risques de fugues
Limite les problèmes de comportement avec les autres chiens
Si le chien est agressif en amont, la castration peu aider à diminuer l’agressivité.

Catégories

Conseils

Étiquettes

,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s